projet de recherche chorégraphique 2019-2020

Chorégraphie : Jennifer Gohier / Grégory Beaumont
Interprètes : Aurore Giaccio / Ville Oinonen
Regard Extérieur : Bernard Baumgarten
Soutiens et partenaires : Centre de création chorégraphique luxembourgeois TROISC-L, Centre Culturel Pablo Picasso Homécourt, Théâtre d’Esch/Alzette.

Depuis des millénaires, les arts martiaux servent de base aux diverses formes artistiques.

Malgré l’image de la violence que renvoie le karaté, c’est un art conçu comme de nombreuses autres formes d’art japonais, tel une discipline d’éveil et de maitrise de soi. Au-delà de l’engagement physique, la danse et le karaté ont beaucoup en commun dans leur apprentissage mais aussi dans leur philosophie.

A travers les différentes périodes de résidence pensées comme des laboratoires de recherche, il s’agira d’explorer les relations au corps, aux mouvements, à l’énergie, à la gravité et à la tradition qu’ont en commun à ces 2 arts afin de créer un duo entre les danseurs Aurore Giaccio et Ville Oinonen.